Les séjours enfance

/Les séjours enfance
Les séjours enfance 2018-05-27T18:10:54+00:00

Projet TOGO 2016

Nous sommes ici pour présenter le projet TOGO 2016 qui a vu le jour en décembre dernier dans nos têtes suite à une expérience que nous avons vécu dont nous vous parlerons plus tard. Nous allons donc vous présenter notre groupe, puis nous vous expliquerons : pourquoi le TOGO ? et pour terminer nous aborderons ce que nous souhaitons apporter à notre territoire grâce à ce projet.

Le groupe :

Nous sommes 12 jeunes entre 17 et 23 ans, étudiant dans des domaines diverses et variés comme le médicale, l’esthétique, l’ingénierie mécanique, le sport… La caractéristique de notre groupe est que nous sommes une bande de copains. Ce groupe d’amis c’est formé grâce à l’association famille rurale et plus précisement au sein du centre de loisirs de Guissény. En effet nous avons tous à un moment donné travaillé ou participer aux activitéx au centre.

Nous sommes originaires de communes différentes (Guissény, Kerlouan ou Ploudaniel) qui font toutes parties de la CCPLCL. Nous sommes un groupe de jeune engagé dans la vie associative qu’elle soit sportive ou étudiante.

Pourquoi partir ensemble ?

Nous souhaitons vivre ensemble une aventure, partager la vie des autres en vivant autrement et dans un cadre unique, prendre du temps, s’ouvrir à des choses nouvelles et découvrir un pays, une autre culture. Mais principalement pour apprécier, partager des choses simples et échanger avec la population sur place et avec les jeunes à notre retour.

Pourquoi le TOGO ?

La plus part des membres du groupe sont partie en voyage en Croatie avec l’association famille rurale en….. Suite à ce voyage, l’envie de faire un nouveau voyage a germé avec l’idée d’en faire un périple ayant du sens c’est-à-dire de vire de nouvelles expérience en apportant notre aide, c’est donc naturellement que le voyage humanitaire c’est imposé. C’est en décembre que le projet a vraiment vu le jour. Avec cette fois l’envie de réaliser le projet de A à Z.

Suite à la rencontre avec des personnes de l’association « voyager autrement », nous avons fait le choix de partir 15 jours au TOGO pendant les vacances de Noël.

L’important pour nous est de participer et d’être acteur de la vie des locaux. Nous nous engagerons dans des actions concrètes suivant les besoins des habitants.

Notre séjour sera divisé en 2 parties : une semaine dans le village de Dekpo au contact de la population et une semaine de découverte du pays.

La première semaine sera rythmée par une visite du village, une messe, une rencontre avec les élèves du village, une journée consacrée à la pêche, une matinée pour discuter avec les professeurs et les élèves du CEG de Kpomé. Des visites seront aussi au programme comme celle du Grand marchée Assigamée, Musée du Golfe de Guinée…

Durant cette semaine nous souhaitons apporter notre aide aux gens du village. Nous ne prétendons pas avoir quelque chose à apprendre aux autres. Nous souhaitons nous investir auprès des gens : Etre citoyens du monde ! Pour nous être citoyen du monde c’est se donner le droit et le devoir de vivre avec les hommes dans le respect de la culture. Nous participerons à l’installation de poste informatique et à la formation des professeurs du collège à l’outil informatique. Si la population a besoin d’autre chose que nous sommes capables de leur apporter nous le ferons avec grand plaisir.

La deuxième semaine commencera par un trek de 3 jours ou nous découvrirons la cascade de TOKPLI ou encore le sommet du Mont Azigbleto 700m d’altitude. Puis nous ferons des randonnés pour découvrir une partie du pays.

Comment y arriver ?

Notre volonté est de mener à bien ce projet de A à Z. Pour ce faire nous devons tout d’abord financer ce voyage le réaliser et enfin à notre retour partager avec les gens de notre territoire ce que ce voyage nous a apporté. Pour réaliser notre projet nous avons décidé d’organiser des actions d’autofinancement en parallèle des demandes de subvention. Depuis décembre 2015 nous organisons de multiples et diverses actions sur le territoire comme une soirée Zumba, la vente de muguet, le lavage de voiture, la vente de diverse produit sur les marchés locaux ce qui nous permet de faire connaître projet à la population. Nous continuons nos actions jusqu’au départ, une récolte de journaux et de vêtements a lieu jusqu’à fin octobre, nous souhaitons mettre en place une vente de pizza ainsi qu’un vide grenier et un fest-noz… Nous sommes bénévoles au festival Ker zion qui a lieu ce week-end car il nous semble normal d’aider les associations qui nous aident.

Après le voyage :

Ce projet n’est réalisable que parce que nous recevons l’aide de nombreux organismes et de nombreuses personnes. Il nous semble donc indispensable de partager avec eux et avec tous les gens de notre territoire ce que nous avons vécu et ce que ce voyage nous a apporter.

A notre retour nous souhaitons mettre en place une exposition photo et vidéo de notre séjour, pour que les gens voient le TOGO comme nous l’avons vu. Nous pensons aussi mener une campagne de sensibilisation dans les écoles et collèges pour expliquer ce que nous avons ressentis et appris durant ce voyage. Nous serions ravi de rencontrer des jeunes souhaitant monter un projet comme le nôtre pour partager notre expérience et les aider à mener leur projet a bien en leur donnant des conseils.

Ce voyage va nous enrichir et ce grâce aux soutiens affectif, matériel et financier des acteurs de notre territoire, nous souhaitons donc partager avec eux notre expérience.

Les voyagent forment la jeunesse, bousculent les certitudes, favorisent les échangent et nous ouvre sur plus de tolérance. Des paroles qu’on a souvent entendues et qu’on a voulu vérifier en prenant la direction du TOGO. Pour nous il s’agit de vivre de nouvelles expériences, en apportant notre aide et en donnant du sens à notre voyage. Mais c’est aussi une belle occasion pour nous de montrer que des jeunes peuvent s’investir, s’engager et portés des projets. Le voyage reste la finalité, mais avant, il faut anticiper, organiser, faire des choix, animer la vie locale et vendre notre projet.